La Commission du Bassin du Lac Tchad

Actualités

Réunion inaugurale du Comité Scientifique international, N’Djamena Tchad, le 17 et 18 Novembre 2014

La CBLT a organisé en avril 2014 une table ronde des bailleurs de fonds à Bologne en Italie, au cours de laquelle elle a obtenu des promesses de financement de son Plan Quinquennal 2013-2017. Lors de cette conférence, les Chefs d’Etat réunis à cette occasion ont décidé de la création d’un Comité Scientifique International dont la mission est d’appuyer le Secrétariat Exécutif de la CBLT à mettre en œuvre ce plan.

Le Secrétaire Exécutif de la CBLT a  convoqué à N’Djamena (Tchad) le 17 et 18 novembre 2014, une réunion inaugurale du Comité. Elle s’est tenue dans la salle de conférence de la CBLT. La cérémonie d’ouverture a été placée sous la présidence du Ministre de l’Elevage et de l’Hydraulique, 1er Commissaire du Tchad auprès de la CBLT, représenté par le Secrétaire Général Adjoint du Ministère.

A l’issue des travaux, les participants ont désigné Mr Kostoingué Bouguyana, Professeur à l’Université de N’Djamena comme président du Comité et Mr Lawrence Freeman, Directeur d’Africa Desk comme vice-président.

Les participants ont recommandé à la CBLT de mettre à la disposition dudit Comité les documents de synthèse sur les ressources en eau du bassin du lac Tchad. Ils ont aussi élaboré une feuille de route qui couvre les activités de l’année 2015.

La Commission du Bassin du Lac Tchad

La Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) a été créée le 22 mai 1964 par quatre pays riverains du Lac Tchad : le Cameroun, le Niger, le Nigeria et le Tchad. Mais le nombre de pays membres est passé à six pays depuis l’adhésion de la République Centrafricaine en 1996 et de la Libye en 2008. Le Soudan, l’Egypte, la République du Congo et la RD Congo sont membres observateurs. Le siège de l’Organisation est à N’Djaména, République du Tchad..

La CBLT a pour mandat, la gestion durable et équitable du Lac Tchad et des autres ressources en eaux partagées du bassin éponyme, la préservation des écosystèmes du Bassin Conventionnel du Lac Tchad, la promotion de l’intégration et la préservation de la paix et de la sécurité transfrontalières dans le Bassin du Lac Tchad. la CBLT une organisation de bassin membre du réseau africain des organisations de bassin (RAOB) et du Réseau International des Organisations de bassin (RIOB). La Commission est financée par les contributions des Etats membres, mais une réflexion de financement autonome est en cours.

 

Quelques faits

En paix et sécurité on observe la réalisation de la démarcation des frontières dans  le lac Tchad de 1988 à 1990 sous la conduite d'IGN France International et le contrôle des Experts nationaux.

Situation initiale

La CBLT a été créée le 22 Mai 1964 par la Convention de Fort-Lamy (actuel N’Djamena) par le Cameroun, le Niger, le Nigeria, et le Tchad. Le siège se trouve à N'djamena au Tchad depuis la création.

Les améliorations

La CBLT a fait des réalisations dans l'agriculture et l'élevage, il faut surtout noter le Projet Kouri pour la sauvegarde et le développement de la race bovine Kouri.

Résultats et Impacts

La création du Centre de pêche de Djimtilo (Tchad) a constitué un impact très fort sur la population du bassin du Lac Tchad.